Depuis ces dernières années, l’immobilier montréalais n’a pas de quoi rougir, battant tous les records. Et cette tendance pourrait bien se poursuivre pour encore longtemps, tant les indicateurs du marché sont excellents.

Investir dans la pierre a en effet rarement été aussi payant ! Le prochain rôle des évaluations foncières de Montréal qui arriveront en septembre devrait littéralement atteindre des sommets. Dans certains secteurs avec une hausse avoisinant les 30% par rapport à l’évaluation de 2015.

En moyenne, sur l’île, l’augmentation sera comprise entre 15 et 20% pour les maisons, 12 à 15% pour les plex et 8 à 12% pour les copropriétés selon la firme de compilation de données foncières JLR Recherche immobilière. Son analyse se base sur plus de 20 000 transactions effectuées en 2018.

À Westmount, la valeur des maisons est en augmentation de 26,7%, celui des condos de 21,7% et 35,6% pour les duplex. Si ce dernier chiffre se base sur 9 transactions et n’est donc pas statistiquement significatif, la hausse sera sans conteste très forte, probablement au-delà des 30%.

L’arrondissement Ville-Marie se démarque aussi avec une augmentation de près de 22% concernant la valeur des maisons. Du côté du Plateau-Mont-Royal, les duplex se valorisent à 23% de plus qu’en 2015.

Étant donné que cette nouvelle évaluation sort en septembre, il est certain que l’acquisition d’un bien immobilier cet été constituera un investissement fortement rentable et ce, à très court-terme.

Ces données reflètent l’embellie observée ces dernières années et l’attractivité toujours grandissante de la métropole qui bénéficie aujourd’hui d’une attention toute particulière à l’international. En effet, il semble que Montréal soit devenue à bien des égards plus séduisante que Toronto et Vancouver. Outre les conditions économiques favorables et les indicateurs positifs de l’immobilier dans le secteur, c’est aussi une qualité de vie incomparable qui plaît et offre au marché immobilier montréalais de beaux jours devant lui.

 

Crédit photo bannière : Olivier Bousquet

À propos de l'auteur

Avatar

Échos Montréal

Laissez un commerntaire


Accessibilité