L’année dernière, notre journal a fait état d’un certain laisser-aller au Parc Laurier où bon nombre d’irrespectueux faisaient fi des interdits, comme rouler dans le parc en bicyclette, avoir sa caisse de bière sans nourriture, se promener avec son chien sans laisse, etc…

Ce manque de respect de la réglementation impliquait un risque pour les enfants, très nombreux dans ce parc, en plus d’un désagrément causé aux parents. De plus, il y avait un flagrant manque de civilité de la part de certaines personnes qui n’hésitaient pas à laisser leurs vidanges sur le terrain.

Cette année, nous constatons heureusement une amélioration, grâce à la présence accrue de policiers et de cadets qui circulent à vélo. C’était notamment le cas le 24 juin dernier, à l’occasion de la Saint-Jean, où le Maire Coderre a fait une apparition surprise dans ce parc rempli de jeunes parents et d’enfants venus célébrer la fête nationale.

Ce parc doit toujours rester accessible aux festivaliers tout en empêchant l’envahissement des soulards qui se croient dans une taverne à ciel ouvert. Il est donc primordial de donner des amendes si nécessaire, et ce, pour le bien de la majorité des visiteurs qui respectent les règles.

 

Crédit photo bannière : Archives Échos Montréal

À propos de l'auteur

Mercedes Domingue

Mercedes Domingue

Laissez un commerntaire

Accessibilité