Le printemps arrive à grands pas et l’immobilier est toujours en feu. Pour vous préparer en tant qu’acheteur, ou vendeur averti, j’ai compilé certaines questions à prendre en considération pour vous aider. En voici un aperçu!

Depuis plusieurs années, on observe une révolution de la copropriété au niveau légal. De nouvelles lois ont été mises en place pour solidifier les structures des immeubles, que ce soit au niveau structurel ou financier. Si vous vous intéressez un peu à l’Immobilier, vous avez dû voir passer les journaux et blogs parlant de ces nouvelles lois, mais elles sont toujours présentes et dans un marché immobilier fou comme aujourd’hui, qui s’adapte à des nouvelles réalités, il est important de les connaître pour savoir à quel point ceci améliore la santé de votre achat. 

D’une part, la Loi 16 concernant les condos dans une copropriété a été votée en décembre 2019, juste avant la pandémie. Celle-ci est venue changer plusieurs facteurs au sein d’une copropriété, mais plus spécifiquement en lien avec les coûts, le syndicat doit tenir à jour un carnet d’entretien de l’immeuble décrivant les entretiens faits et à faire; tous les 5 ans, le syndicat de copropriété doit faire faire une étude par un professionnel pour déterminer les travaux d’entretien nécessaires dans l’immeuble; et les cotisations au fonds de prévoyance doivent être fixées sur la base des recommandations formulées par l’étude du fonds de prévoyance.

D’autre part, la loi 141 et son règlement exigent qu’un fonds d’autoassurance soit créé par le syndicat. Obligatoire à partir d’avril 2022, ce fonds devra être égal à la franchise la plus élevée dans les contrats d’assurance souscrits par le syndicat. Suite à ça, plusieurs copropriétés ont dû réviser leurs frais de condo et faire des cotisations spéciales, causant certaines personnes à crier que les condos devenaient un mauvais investissement, mais au contraire. Le condo ne vient pas à en coûter plus cher, l’argent est juste mieux échelonné et planifié pour justement ne pas avoir de cotisation spéciale surprise ou des factures majeures au niveau des façades et toitures puisque celles-ci seront mieux entretenues. 

De plus, que vous soyez dans une copropriété ou propriétaire seul de votre maison ou plex, les frais reviennent au même, mais simplement divisés différemment. Il est vrai que, roi et maître chez vous, vous décidez quand les frais sont à débourser, mais vous en assurez seul le montant qui peut parfois s’avérer être faramineux et voire plus élevé qu’en copropriété. D’un autre côté, en copropriété, vous aurez plus de frais à payer mensuellement, mais au final vous partagerez le coût des gros travaux avec les autres copropriétaires. 

Ces mesures permettent à un acheteur de condo de mieux comprendre dans quoi il s’engage financièrement. Il peut d’emblée calculer avec certitude combien l’achat du condo lui coûtera en cotisations pour les 5 ou 10 prochaines années. Il élimine ainsi les mauvaises surprises potentielles qui peuvent lui faire regretter son investissement immobilier. Quant à lui, le propriétaire actuel d’un condo peut savoir maintenant combien les prochaines années vont lui coûter pour sa participation à l’entretien de l’immeuble où il habite. 

Alors n’ayez pas peur, savoir c’est pouvoir!

À propos de l'auteur

Michèle Bouchard

Laissez un commerntaire