C’est une bonne nouvelle pour bon nombre de Canadiens en situation précaire grâce à la Stratégie nationale sur le logement (SNL) qui, via le Fond national de co-investissement (FNCIL), renforcera la classe moyenne et stimulera davantage l’économie tout en s’assurant que le plus grand nombre de Canadiens aient un logement.

« Le manque de logements sécuritaires et abordables est de toute évidence un enjeu très important dans notre circonscription. Grâce au lancement d’initiatives comme le Fonds national de co-investissement pour le logement et à la participation de tous nos partenaires à tous les échelons, de plus en plus de Canadiens disposeront d’un lieu sécuritaire, abordable et accessible où ils pourront s’occuper de leur famille et bâtir leur avenir – un lieu qui sera un véritable chez-soi » soutient Marc Miller, Député de Ville-Marie—Le Sud-Ouest—Île- des-Sœurs.

Ainsi, grâce au FNCIL, le gouvernement du Canada, en collaboration avec des partenaires, veut construire 60 000 logements abordables et en réparer 240 000 dans les 10 prochaines années. De plus, au moins 4 000 places seront créées dans des refuges pour des victimes de violences familiales, 7 000 nouveaux logements abordables seront dédiés aux personnes âgées et pas moins de 2 400 nouveaux logements abordables seront réservés aux personnes ayant des déficiences développementales.

Le montant dont est doté le fonds se veut à la hauteur de ses ambitions. En effet, avec 4,52 milliards de dollars sous forme de contributions et 8,65 milliards en prêts à faible taux d’intérêt, ce fonds atteint 13,2 milliards de dollars.

Mais c’est un investissement total de 17,15 milliards de dollars qui sera sur la table, grâce à l’initiative du Financement de la construction de logements locatifs, qui amène 3,75 milliards de dollars supplémentaires et du Fonds d’innovation pour le logement abordable (208,3 millions de dollars). Grâce à la collaboration et l’engagement de partenaires, incluant les municipalités, le FNCIL agira comme une locomotive en engendrant encore plus d’argent.

En plus d’améliorer l’accessibilité pour les personnes handicapées et de rendre les logements plus abordables, le FNCIL contribuera à l’efficacité énergétique en donnant la priorité aux projets dépassant les exigences obligatoires.

À propos de l'auteur

Échos Montréal

Laissez un commerntaire

Accessibilité