Le Roy, Talma, Bosco Les monarques de la magie Adolph Friedländer, 1905 ©Musée McCord

Kellar « Le grand magicien » Strobridge Lithographing Co., 1894 ©Musée McCord

Miss Marianna De Lahaye Magie et illusion Charles Lévy, vers 1898 ©Musée McCord

Chung Ling Soo, Kellar, Herrmann et Houdini sont les figures de proue de l’âge d’or de la magie (1880 à 1930) qui seront à l’honneur d’« Illusions – L’art de la magie ». Présentée au Musée McCord du 26 mai 2017 au 21 janvier 2018, l’exposition est composée de documents multimédias et de 71 affiches tirés de la collection Allan Slaight, l’une des cinq plus grandes collections privées du monde consacrées à la magie.

Chaque section de l’exposition a été élaborée en fonction d’un genre d’illusion : la décapitation, la lévitation, l’évasion et le mentalisme, ainsi que les apparitions et les disparitions. Les visiteurs pourront également réfléchir à la place des femmes en magie, à l’orientalisme, au spiritualisme et à la transmission du savoir.

Alexander « L’homme qui sait » Av Yaga Bombay, 1915 ©Musée McCord

Houdini « La cage vitrée remplie d’eau » Strobridge Lithographing Co., 1916 ©Musée McCord

Question de rendre le tout plus concret, les responsables de l’exposition illustreront l’évolution du style des affiches, leurs couleurs éclatantes et leur effet fantasmagorique, elles qui étaient conçues pour faire rêver les badauds et les convaincre d’acheter un billet de spectacle. En observant ces affiches rares et extrêmement bien conservées, le public pourra également analyser le savoir-faire de ses créateurs : l’exposition met en lumière la période faste de la chromolithographie, soit le procédé d’impression lithographique en couleurs fondé sur la quadrichromie, avant qu’il soit supplanté par des technologies plus modernes. À l’image de la magie scénique qui a été peu à peu « remplacée » par le cinéma parlant dans le cœur de bien des spectateurs.

Évidemment, l’exposition ne serait pas complète sans une démonstration des tours ayant rendu célèbres les magiciens d’autrefois. Quelques courtes vidéos des tours de l’époque seront donc projetées un peu partout dans l’exposition. De plus, les sens des visiteurs seront sollicités par un amalgame de sons, de couleurs, de formes et de matières, tous réunis pour attiser le mystère.

Crédit photo bannière : Le Roy, Talma, Bosco Les monarques de la magie Adolph Friedländer, 1905 ©Musée McCord

À propos de l'auteur

Samuel Larochelle

Samuel Larochelle

Laissez un commerntaire

Accessibilité