Montréal est sans conteste l’une des villes les plus attractives au monde. Chaque année, bon nombre de Québécois et d’immigrants font le choix de la ville aux cent clochers pour poser leurs valises. Les nouveaux arrivants découvriront à n’en pas douter une Ville d’autant plus belle et dynamique à l’occasion de son 375ème anniversaire pour cette nouvelle année 2017, grâce à la programmation sans pareille, orchestrée par La Société des célébrations du 375e anniversaire de Montréal !

 patrimoine_montreal2

Si les activités du 375ème, qui ont déjà commencé fin 2016, semblent à date être à la hauteur de l’événement qu’elles soulignent, il paraît important, en cette période d’anniversaire, de penser peut-être plus que jamais au patrimoine de la métropole, qui lui aussi devient de plus en plus âgé. Bon nombre de bâtisses ont été construites au début du siècle dernier, certaines même au 19ème siècle. Des investissements sont nécessaires afin de préserver les immeubles et infrastructures vieillissants.

Ces dernières semaines, de grands incendies ont ravagé des immeubles dans le Quartier Chinois et au Plateau-Mont-Royal. Si les causes peuvent être multiples, particulièrement en cette période hivernale où l’on utilise plus le chauffage, la vétusté de certains locaux vieillissants, construits à des périodes où les normes anti-incendies étaient plus souples – parfois inexistantes – n’aide certainement pas.

 

patrimoine_montreal6

Le terrain Saint-François AVANT

patrimoine_montreal5

Le terrain Saint-François APRÈS

Échos Montréal, à de multiples reprises, a couvert certains dossiers qui s’éternisaient depuis bon nombre d’années, voire des décennies. Rénové par la Ville en parc fleuri avec plusieurs bancs en 2016, le terrain Saint-François, au coin des rues Notre-Dame Ouest et Saint-Jean, dans le Vieux-Montréal, est aujourd’hui méconnaissable. Pendant longtemps, il est resté à l’abandon, suite à une mauvaise transaction qu’avait faite la Ville avec un propriétaire peu scrupuleux qui avait acquis ce terrain en promettant d’y construire un immeuble, qui ne vit jamais le jour. De plus, le terrain que la Ville a obtenu en échange, situé à Pierrefonds, s’est avéré être marécageux.

patrimoine_montreal4

Façade du 22-26 Notre-Dame Ouest

patrimoine_montreal3Mais un autre immeuble, détruit depuis des années et dont seule la façade avant subsiste, recouverte d’un trompe-l’oeil, est toujours dans le même état de désolation. Après moult événements ayant empêché la réhabilitation du 22-26 Notre-Dame Ouest, Jacques-Alain Lavallée, Chargé de communication à la Ville de Montréal, nous informe qu’une soumission jugée conforme a été reçue en 2016. Après vérifications, le soumissionnaire a pu remettre au mois de novembre dernier un projet d’acte qui doit être validé par le Service des affaires juridiques de la Ville. « La Ville s’attend à finaliser la vente en 2017 et parallèlement, le soumissionnaire retenu travaille avec l’arrondissement de Ville-Marie et le Ministère de la culture et des communications pour l’acceptation de son projet », informe monsieur Lavallée.

Peut-être motivée par le souci de réussite du 375ème, la Ville semble s’attaquer à de vieux dossiers immobiliers restés en suspens pendant de nombreuses années.

Problèmes de vision ? Écoutez cet article :

Crédits Photos : Archives Échos Montréal

À propos de l'auteur

Benoît Gaucher

Benoît Gaucher

Laissez un commerntaire

Accessibilité