Les prochaines semaines permettront aux Montréalais de profiter de certains des spectacles les plus attendus de la saison au théâtre, en danse, en opéra et en musique classique.

Parlons d’abord de l’extraordinaire programme prévu par l’Orchestre symphonique de Montréal pour conclure la saison à la Maison symphonique. Les 27 et 28 mai, les musiciens dirigés par maestro Kent Nagano feront résonner la 5e Symphonie de Beethoven. Le lendemain (29 mai), ils reviendront à la charge avec deux autres œuvres de l’illustre compositeur, en interprétant la 6e Symphonie, qui évoque les émotions ressenties par les joies campagnardes, ainsi que la 2e Symphonie, qu’il a ponctuée d’humour et de bonne humeur, quelques mois avant de constater que sa surdité empirait. Le 30 mai, l’OSM poursuivra sur sa lancée en jouant la 7e Symphonie : plusieurs spectateurs reconnaîtront alors son Allgretto entendu dans plusieurs films, dont The King’s Speech, avec Colin Firth. Finalement, les musiciens mettront leur talent au service de l’Héroïque, une œuvre dédiée par Beethoven à Napoléon, qui incarnait à ses yeux le symbole de l’anti-monarchie.

Vendetta, Danseur : Hervé Courtain, ©Sasha Onyshchenko – Kravetz Photographics

Les amateurs de danse seront triplement servis au cours des prochaines semaines. D’une part, les Grands ballets canadiens présenteront Vendetta (24 mai au 2 juin, Théâtre Maisonneuve), un ballet narratif qui mettra en lumière l’univers de la mafia, avec tout ce que ça implique de violence, de pulsions, de luxure, de cupidité et de jalousie, dans une mise en scène de la chorégraphe belgo-colombienne Annabelle Lopez Ochoa. Quelques jours plus tard, les danseurs des GBCM et plusieurs des plus grands interprètes de la planète seront réunis durant la Soirée des étoiles (7 au 9 juin, Théâtre Maisonneuve), un gala sur le thème de l’amour dans lequel un hommage sera rendu à l’auteur-compositeur-montréalais Leonard Cohen, décédé à l’automne 2016.

Les Chaises, ©Jean-François Gratton

Au théâtre, il convient de mentionner que le Théâtre du Nouveau Monde présente jusqu’au 2 juin un grand classique d’Eugène Ionesco, Les Chaises, avec les acteurs de renom Gilles Renaud et Monique Miller, dans une mise en scène de Frédéric Dubois. Du côté du Rideau Vert, les spectateurs auront l’occasion de voir Julie Le Breton, François Létourneau et Steve Laplante sur scène dans Trahison (jusqu’au 9 juin), un texte d’Harold Pinter qui raconte en détail et en détours les blessures d’une rupture. Notons également la présence de la légendaire Nana Mouskouri en spectacle à la Maison symphonique (19 mai) et la version opératique de l’un des plus grands classiques de William Shakespeare, Roméo et Juliette (19 au 26 mai, Salle Wilfrid-Pelletier). Sans oublier la 12e édition du Festival TransAmériques (23 mai au 7 juin), un événement célébrant l’avant-garde du théâtre et de la danse en réunissant les artistes les plus époustouflants du moment.

 

Crédit photo bannière: Sasha Onyshchenko
Danseur: Constantine Allen

À propos de l'auteur

Samuel Larochelle

Samuel Larochelle

Laissez un commerntaire

Accessibilité