Au plus fort de l’automne, les pièces de théâtre, les spectacles de danse et les différents festivals s’accumulent dans la programmation culturelle de Montréal, tel un remède à la grisaille et au mercure en chute.

© Gunther Gamper

Parlons d’abord d’un des événements scéniques de la saison : l’adaptation du grand classique L’Iliade par le tout-sauf-prévisible-et-conservateur metteur en scène Marc Beaupré. N’hésitant pas à marier la musique aux mots d’Alessandro Baricco, qui s’est lui-même inspiré de l’œuvre d’Homère, et à faire appel à des chœurs non conventionnels, évoquant presque les « battle raps », sans pour autant dénaturer l’œuvre elle-même, le créateur proposera sa relecture au Théâtre Denise-Pelletier du 8 novembre au 6 décembre.

© Magali Cancel

Le même mois, deux autres grosses productions théâtrales se mettront en branle. Au Théâtre du Nouveau Monde, Lorraine Pintal dirigera une distribution de haute voltige (Maude Guérin, François Papineau, Mylène St-Sauveur, Frédérick Tremblay, Paul Doucet. Frédérick Bouffard, Maxime Le Flaguais, Martin-David Petters) dans Vu du pont (14 novembre au 9 décembre), un texte d’Arthur Miller, le même auteur à qui l’on doit La mort d’un commis voyageur, qui a fait un malheur cet automne au Rideau Vert. Au cœur de cette autre pièce : un immigrant déchiré entre les valeurs de sa culture d’origine et la communauté où il vit désormais. Notons également la présentation d’une autre pièce misant sur une distribution de haut calibre, Les enivrés (21 novembre au 16 décembre, Prospero), alors que David Boutin, Paul Ahmarani, Maxime Denommée, Maxime Gaudette, Benoit Drouin-Germain, Évelyne Rompré, Dominique Quesnel, Marie-Ève Pelletier, Marie-France Lambert et Marie-Pier Labrecque se donneront la réplique.

Preuve de la vitalité de la scène théâtrale montréalaise, on ne peut passer à côté de la nouvelle pièce de Catherine Léger, Filles en liberté (7 novembre au 2 décembre, La Licorne), la rencontre du théâtre et de la danse dans Sous la nuit solitaire (15 novembre au 2 décembre, Quat’Sous), une œuvre du dramaturge Olivier Keimed et de la chorégraphe Estelle Clereton, le retour de la traditionnelle Revue et corrigée (28 novembre au 6 janvier, Rideau Vert) et du succès des 7 doigts de la main, Tryptique (23 au 26 novembre, Place des arts), ainsi que de l’hommage dansant que les Ballets Jazz de Montréal rendront au grand poète et musicien Leonard Cohen (5 au 9 décembre, Théâtre Maisonneuve).

© Courtoisie Festival Bach de Montréal

Du côté des événements qui feront vibrer la métropole, mentionnons l’incontournable Rencontre internationale des documentaires (9 au 19 novembre), le festival des musiques du monde Mundial de Montréal (14 au 17 novembre) et le Festival Bach de Montréal (17 novembre au 3 décembre). Sans oublier M pour Montréal (15 au 18 novembre), le festival-conférence où se réunit une centaine d’artistes musicaux d’ici et d’ailleurs.

 

Crédit photo bannière : Gunther Gamper

À propos de l'auteur

Samuel Larochelle

Samuel Larochelle

Laissez un commerntaire

Accessibilité