Michèle Bouchard
Collaboration spéciale

 

Nos amis les chiffres. Selon l’APCIQ pour le marché immobilier de la région de Montréal les prix de juin 2021 par rapport aux prix de juin 2020 sont les suivants. Pour les propriétés unifamiliales, le prix médian atteint 508 000$ contre 395 000$ en juin 2020 soit + 29%. Pour la copropriété le prix médian atteint 365 000$ contre 305 000$ soit + 20%. Pour les plex le prix médian atteint 703 000$ contre 604 500$ soit + 16%.

En juillet la Banque centrale du Canada a maintenu son taux directeur à 0,25%, car elle estime que l’inflation actuelle se stabilisera en 2022. Que ce soit pour une maison ou un immeuble à revenus, les taux d’intérêt pour les hypothèques ne devraient pas augmenter à court terme.

Le marché immobilier

Le contrôle progressif de la pandémie devrait inciter les propriétaires qui ont attendu jusque-là de mettre en vente leur propriété immobilière ce qui mécaniquement devrait calmer la hausse des prix grâce à une offre de biens plus abondante sur le marché. On constate d’ailleurs une diminution du nombre des ventes de 7% en juin 2021 comparé à juin 2020 pour le marché immobilier de la région de Montréal. Au niveau du Canada, en juin, le nombre des ventes d’immobilier résidentiel a diminué pour le troisième mois consécutif pour 80% des marchés immobiliers canadiens selon l’ACI. D’un autre côté la flambée des prix et des couts de rénovation a diminué la capacité d’acquisition et ça finira par faire baisser la demande.

Et la location?

Nous devrions constater aussi une autre conséquence concernant les locations : la hausse des loyers. Suite au contrôle progressif de la pandémie, les frontières du Canada vont être rouvertes. Les locations AirBNB à court terme vont revenir et les immigrants comme les étudiants étrangers aussi. Ça signifie une offre moins importante d’appartements à louer à long terme et plus de candidats locataires : les loyers devraient par conséquent augmenter.

L’intérêt des futurs propriétaires-occupants pour les plex comme acquéreurs se maintient et se poursuivra probablement tant que le marché de l’unifamiliale ne ralentira pas. En effet plusieurs acheteurs potentiels considèrent que ces deux types d’immeubles sont interchangeables.

Le commercial

Le marché des bureaux au Centre-ville continue à souffrir de la pandémie, en revanche le micromarché des condos de bureaux du Vieux-Montréal se porte bien. Peut-être est-ce dû au fait qu’il y a moins de promiscuité que dans les tours de bureaux?

Petits trucs en tant que nouveau propriétaire :

– Vous avez acheté une maison, un condo, un chalet? Soyez efficace en posant les bons gestes concernant votre nouveau domicile. Tant que c’est vide, profitez-en pour faire un grand nettoyage et faire faire les travaux si c’est nécessaire.

– En principe l’inspecteur a dû vérifier toutes les prises électriques. Alors, faites faire les réparations si certaines sont défectueuses. Changez les piles des détecteurs de fumée et de gaz ainsi que toutes les serrures.

– Cherchez où sont situés le panneau électrique et l’arrivée d’eau pour pouvoir y aller facilement en cas de fusibles défaillants ou de fuite d’eau.

– N’oubliez pas de payer la taxe de bienvenue pour éviter les intérêts de retards et à effectuer tous les changements d’adresse nécessaires.

Contact : mbouchard@sutton.com    mbouchard.ca

À propos de l'auteur

Michèle Bouchard

Laissez un commerntaire