Elle-même en constante transformation, Montréal a été pour de nombreux inventeurs un laboratoire, un espace de recherche et une bulle d’essais et erreurs menant à la création de plusieurs inventions marquantes.

 

La souffleuse à neige

Alors que l’hiver bat son plein, il convient de saluer la création d’Arthur Sicard, qui s’est inspiré d’une moissonneuse-batteuse. Son premier modèle a été testé en 1925, deux ans avant qu’un résidant d’Outremont en achète une. Depuis, sa machine facilite la vie de millions d’habitants de territoires nordiques à travers le monde.

 

Beurre d’arachides

La mixture avec laquelle tant de Nord-Américains tartinent leurs rôties est le fruit de l’imagination du pharmacien Marcellus Gilmore Edson, au 19e siècle. Souhaitant créer une pâte nutritive pour ses clients qui avaient du mal à mastiquer des aliments solides, il a eu la savoureuse idée de mélanger une pâte d’arachides avec du sucre. Breveté en 1884, son « beurre » a été commercialisé par le Dr. John Harvey Kellogs 11 ans plus tard.

 

©Wikimédia, SimonP

Biscuit Whippet
Toujours dans le domaine culinaire, mentionnons l’apport de Théophile Viau aux desserts et aux fringales intemporelles des gourmands, avec l’invention de la fameuse guimauve enrobée de chocolat en 1901. Le désormais célèbre biscuit a été commercialisé vingt-six ans plus tard.

 

Wonderbra

©Wikimédia, Amigone

C’est bel et bien à Montréal que la compagnie Canadian Lady Corset a créé et commercialisé la « wonder-bra », un modèle de soutien-gorge dessiné par Israel Pilot, en étroite collaboration avec l’entreprise en 1939. À l’époque, Moses Madler a ouvert un petit atelier de couture au coeur de la métropole pour fabriquer un sous-vêtement de qualité, vendu un dollar à l’origine.

 

©Wikimédia, Pratyeka

Trivial Pursuit
Les journalistes ne font pas que rapporter la nouvelle. Parfois, ils la créent. En décembre 1979, Scott Abbott, journaliste sportif à The Canadian Press, et Chris Haney, éditeur photo au journal The Gazette, buvaient quelques bières et jouaient à des jeux de société, lorsqu’ils ont décidé d’inventer le leur. Avec les années, Trivial Pursuit les a rendus millionnaires. Dans un même ordre d’idées, faisons une mention spéciale à l’homme d’affaires Paul Gallant, qui a créé le premier casse-tête en 3 dimensions en 1990.

 

IMAX
Il y a à peine plus de 50 ans, le premier système multiprojecteurs et multiécrans IMAX a vu le jour durant Expo 67, grâce au génie des cinématographes canadiens Roman Kroitor, Graeme Ferguson et Robert Kerr. Leurs premiers essais n’ont pas été dénués de pépins techniques, mais à force de perfectionner leur invention, au sein de l’entreprise Multiscreen, ils ont révolutionné le Septième Art en imaginant une technique simplifiée, qui consiste à projeter une seule image sur un grand écran, plutôt que plusieurs petites.

À propos de l'auteur

Samuel Larochelle

Samuel Larochelle

Laissez un commerntaire

Accessibilité