On a tendance à oublier que nous vivons sur une île. Si en été les balades au Vieux-Port et le long des rives nous aident à nous le rappeler, en hiver, le froid glacial ne nous invite généralement pas à nous éterniser dans ces lieux pourtant magnifiques.

C’est pour cela que Daniel Jourdain a eu l’idée de permettre aux Montréalais de se réapproprier ce lien avec le fleuve en y proposant un concept novateur, baptisé Village des Écluses, projet de Eau-Logis, en collaboration avec Le Vieux-Port de Montréal ainsi que Parcs Canada. Ce dernier se base sur le principe du « glamping ». Le terme n’est pas encore familier pour beaucoup de personnes, mais il s’agit pourtant d’une tendance touristique qui a le vent en poupe. Alliant les mots glamour et camping, le « glamping » est une manière plus luxueuse et confortable de communier avec la nature que le camping traditionnel. Monsieur Jourdain a par la suite été rejoint par Robert Astell, ce dernier trouvant l’idée fort innovante.

 

Situé dans la partie ouest du Vieux-Port de Montréal, à l’entrée du canal Lachine, le Jardin des Écluses est l’emplacement où le projet Village des
Écluses
a commencé à prendre forme. Dès le 16 mai prochain, des hébergements au bord de l’eau, tout confort, se déclinant en grandes tentes équipées ou en petits modules bâtis à l’architecture moderne accueilleront les clients. Afin de s’immerger davantage dans cette expérience unique, il sera aussi possible de loger directement sur l’eau, via d’anciens bateaux de plaisance entièrement rénovés et reconvertis en logements de charme tout équipés. Amarrés aux quais de façon saisonnière, ces bateaux « vintage » offriront ainsi un service unique. Nul doute que les touristes seront nombreux à tenter l’expérience. De plus, quelques unités d’hébergement sur pilotis installées au-dessus de l’eau viendront compléter l’offre.

 

Inspirés de la roulotte, produit indéniable de l’ère industrielle, les modules bâtis sont élaborés de manière compacte et fonctionnelle. Orientés stratégiquement, ils offrent une vue sur l’eau tout en préservant une certaine intimité à l’occupant.

L’initiative de ce projet est d’autant louable que messieurs Jourdain et Astell ont exclusivement fait appel à des fournisseurs locaux concernant chaque étape du projet Village des Écluses. Dans sa conception, tout a été pensé pour conserver l’histoire ainsi que l’âme des lieux. À travers les matériaux choisis, on relate le passé industriel par l’utilisation d’un revêtement de tôle pincée ainsi que l’histoire maritime via du bois naturel, blanchi ou verni.

 

Une zone Parcs Canada, quant à elle, offrira une expérience plus en lien avec la nature. Elle se trouvera à proximité de magnifiques espaces verts, rappelant les grandes étendues caractéristiques des parcs nationaux du Canada. L’utilisation des tentes de type oTENTik aidera à lui conférer une identité unique sur le site.

 

Enfin, des espaces communs sur les quais seront aménagés afin d’offrir des points de détente et d’échange typiques au camping. Nul doute que ce projet saura séduire les Montréalais désireux d’un retour aux sources apaisant, des touristes en quête de nouveauté ou encore des croisiéristes souhaitant allonger la magie de leurs vacances avant et après leurs voyages. Pour plus d’information, cliquez ici.

À propos de l'auteur

Échos Montréal

Laissez un commerntaire

Accessibilité