Déneigement : La collusion perdure
à Montréal !

Échos Montréal a déjà couvert le sujet à maintes reprises, notamment l’année dernière avec le fiasco de la gestion du déneigement dans la métropole malgré une faible quantité de neige tombée durant l’hiver. Dernièrement, le rapport du Bureau de l’Inspecteur Général (BIG) révèlait que la collusion est malheureusement encore d’actualité.

Le BIG informe que plusieurs stratagèmes étaient et seraient toujours utilisés afin de permettre aux différentes compagnies de déneigement de la ville de s’entendre sur les prix et territoires attribués. Ainsi, certaines compagnies accepteraient de ne pas soumissionner dans tel ou tel quartier de Montréal en échange de compensations financières ou de la promesse de ne pas soumissionner dans un autre quartier. Le rapport met en évidence des incohérences qui laissent place à peu de doutes concernant la possibilité d’une collusion entre les compagnies de déneigement de la ville.

Ainsi, certaines entreprises proposent des tarifs attrayants pour certains quartiers et des tarifs étrangement hors de prix pour d’autres arrondissements pourtant similaires. Ceci vraisemblablement afin de faire passer un compétiteur complice comme plus attrayant. Le rapport de 48 pages égrène toutes sortes de stratégies utilisées par les compagnies de déneigement pour se répartir les contrats à Montréal, et ce, de manière à faire monter les prix! Rappelons que dans les cas de collusion, non seulement les coûts sont anormalement élevés, mais de plus, la prestation est moindre. En effet, quand il n’y a pas de concurrents réels, nuls besoin de chercher à offrir de meilleurs services que d’autres entreprises.

À propos de l'auteur

Benoît Gaucher

Benoît Gaucher

Laissez un commerntaire

Accessibilité