Michèle Bouchard
Collaboration spéciale

 

 

Quand vient le temps de vendre ou acheter un appartement ou une maison, le professionnel que vous allez choisir est primordial. Vous ne pouvez pas choisir votre futur courtier immobilier simplement parce que sa photo vous inspire confiance ou que vous le ou la trouvez cool. Voici des indices pour comment choisir le bon courtier. Tout d’abord, sélectionner 3 courtiers potentiels.

Pour les trouver, commencer par faire appel à votre réseau de contacts pour voir s’il y a quelqu’un en qui vous avez confiance qui peut vous recommander un courtier. Ensuite, surfez sur le Web (site Web personnel, Facebook, Google reviews, etc.; avec de bons mots clés, vous aurez des résultats intéressants. Regardez les annonces publicitaires dans le journal et la publicité dans votre boite aux lettres. 

Quand vous aurez trouvé trois courtiers, le travail sérieux commence. Vous devez les recevoir séparément et chaque fois faire le même examen pour finalement en choisir un. Suivez les conseils ci-dessous pour bien vous guider dans votre choix. 

Votre courtier doit être honnête. Méfiez-vous du courtier qui affirme avec sureté qu’il va vendre votre propriété très rapidement. Nous ne pouvons pas savoir en combien de temps nous vendrons votre propriété — cela peut prendre 3 jours, comme ça peut prendre un an. Ceci dépend du marché, du prix et plus encore. Ensuite, demandez à vous faire expliquer la logique derrière le prix. Le courtier a-t-il donné un prix très haut pour avoir le contrat, mais le montant est irréaliste, ou est-ce que son analyse est structurée et basée sur des comparables. N’hésitez pas à lui communiquer le prix que vous aviez en tête. En général, les propriétaires tendent à surestimer les prix, mais cette phase est cruciale et très révélatrice.

Votre courtier doit connaître la zone géographique de votre quartier. Il doit connaître les transports en commun, l’emplacement des écoles, les supermarchés, les épiceries, etc. Et bien sûr, le courtier doit connaître la valeur immobilière des propriétés environnantes. Un bon courtier d’expérience sait facilement reconnaître ses repères géographiques et s’adapter efficacement en fonction de la spécificité de chaque quartier résidentiel.

Votre courtier doit faire le meilleur marketing possible pour vendre votre appartement ou votre maison. Une présence combinée de publicités en lignes (Facebook, site Web) et papiers (cartons publicitaires, journaux, etc.) est la technique gagnante. La qualité de la présentation en général du courtier est importante et demandez-lui de vous expliquer tout ce qu’il va faire pour le marketing.

Votre courtier doit avoir une expérience professionnelle solide. Un courtier qui est dans le métier depuis longtemps sera forcément un bon négociateur. Quand on passe l’examen de l’OACIQ pour devenir courtier, on apprend beaucoup de choses, mais l’art de négocier s’apprend sur le terrain, avec le temps. Votre courtier doit avoir déjà vendu des propriétés semblables à la vôtre. 

BONUS: Demandez des références! Demandez-lui de vous fournir 2 ou 3 noms avec téléphone de clients qui ont déjà travaillé avec lui pour des propriétés semblables. Téléphonez pour savoir si les clients ont été satisfaits de la prestation du courtier. 

Vous êtes maintenant prêts à rencontrer vos courtiers et choisir la perle rare pour vous. Bonne recherche.

Contact: mbouchard@sutton.com    mbouchard.ca

À propos de l'auteur

Michèle Bouchard

Laissez un commerntaire